• Questions - Suggestions

      Courriel : numeriques@ac-rouen.fr

      Suivez-nous sur Twitter :
      Logo Twitter

      Demande directe :


Gratuit oui mais attention aux logiciels additionnels qu’il peut installer. Donc au moment de l’installation, attention de bien lire de façon à éviter d’installer les trois programmes additionnels qu’il propose. Une fois cet écueil évité, le programme s’avère être plutôt performant et agréable d’utilisation malgré une traduction pas toujours parlante pour le Français.

A l’ouverture, comme avec la plupart des logiciels de montage vidéo, on a la choix entre travailler sur un projet vide ou importer directement des fichiers. Le logiciel prend en charge la HD et les formats sont suffisamment diversifiés pour satisfaire tout le monde.

VSCD - capture 1

Si vous choisissez l’import direct de fichiers, vous vous retrouvez avec un assistant permettant de préparer le travail en ajoutant les fichiers par glisser déposer ainsi que les transitions. Les plus débutants pourront se contenter de cette première étape permettant d’obtenir un premier montage.

VSCD - capture 2

Le nombre d’effets de transition est assez important. Mais en rester là ce serait ne pas profiter des possibilité énormes du logiciel. Car c’est dans l’interface compète que l’on peut exploiter toutes les fonctionnalités.

VSCD - capture 3

L’interface est très semblable à de nombreux logiciels de montage. La fenêtre centrale présente le résultat, la timeline inférieure présente toutes les pistes disponibles et il y a en a tant que vous voulez. On peut donc découper, ajuster les extraits importés. Malheureusement pas de ciseaux pour découper directement dans la timeline, donc il faudra procéder par déplacement du début et de la fin du clip. Mise à part ce point le reste s’avère plus qu’intéressant.

Tout d’abord le logiciel permet de redimensionner comme on le souhaite directement. Donc si vous souhaitez qu’une image ou une vidéo ne couvre pas l’ensemble de l’écran, il suffira de cliquer sur l’objet dans la scène centrale et de le redimensionner. Cela permet notamment de belles superpositions que le logiciel gère très bien. L’incrustation de vidéos dans une vidéo à l’infini quasiment et très simplement. La durée de chaque élément peut être ajustée par simple déplacement des poignées et le placement se fait par simple glisser déposer.

VSCD - capture 4

Pour la disposition de plusieurs objets sur un même écran, la barre d’outils supérieure vous permettra de les changer de plan de façon à faire apparaître au premier plan les objets que vous souhaitez. Avec un peu d’habitude on peut réaliser très rapidement quelque chose d’assez réussi. Malheureusement, pour que ce soit parfait, il faudrait pouvoir ajouter une narration audio à la volée, ce que ne permet pas le logiciel qui ne contente d’offrir la possibilité d’importer des fichiers audio.

Une fois votre travail terminé, passons à l’export. Là encore rien de bien difficile. On choisit le format et on lance l’extraction. En fait il faudra choisir conversion, mais je pense qu’il s’agit avant tout d’une erreur de traduction. L’export est assez rapide et de bonne qualité.

VSCD - capture 5

Pour résumer, il s’agit là d’un logiciel pratique, efficace, qui remplacera des logiciels bien plus limités et pourtant plus connus. VSCD free Video editor vous permettra aussi d’enregistrer une vidéo de votre écran puis de la monter.

Niveaux : École | Collège | Lycée