• Questions - Suggestions

      Courriel : numeriques@ac-rouen.fr

      Suivez-nous sur Twitter :
      Logo Twitter

      Demande directe :


Il y a peu de véritables outils permettant une édition complète d’images sur tablette. la plupart se contentent d’une tâche. Picsart photo studio apparaît comme une application à tout faire.

Le meilleur outil dans le domaine est photo editor. il dispose certes de filtres aussi mais a de réelles fonctionnalités en matière de découpe, de plans etc.

Pour le test, nous avons repris la même méthode que pour Photo Editor (découpe, collage, modification de l’intensité des couleurs etc).

On débute par une interface simple sur laquelle il suffit de choisir ce que l’on souhaite faire : une photo à retoucher, des effets à jouter, du texte etc.

Picsart Photo studio - capture 1

A l’ouverture de l’image, on ne se perd pas, l’interface étant très claire. La partie centrale pour l’image et une barre avec tous les outils. Vous constaterez le grand nombre d’outils mis à disposition.

Picsart Photo studio - capture 2

Petit détail qui nuance un peu la qualité de l’application, la plupart des outils, en particulier filtres ou effets ne sont disponibles qu’en mode connecté. Sur ce point je préfère donc des applications plus simples mais qui permettent de travailler hors ligne. Par contre les outils de peinture, de détourage ou autre, eux, sont disponibles y compris hors connexion.

Petit exemple de réalisation d’un montage simple.

J’ai découpé avec Picarts, l’image d’un Ibis rouge. L’outil de découpe est très pratique. on peut faire le tour de son objet avec un lasso ou encore peindre la forme à détourer.

Picsart Photo studio - capture 3

En cas d’erreur, on peut s’y reprendre à plusieurs fois. Une fois terminé, l’intégralité de la forme devient rougeâtre.

Picsart Photo studio - capture 4

Et enfin on valide et la forme est détourée. Il est aussi possible de détourer plus facilement avec des formes toutes faites.

Picsart Photo studio - capture 5

On enregistre au format png pour conserver le fond transparent. Pour le montage, on va reprendre l’image de départ. Et on ajoute une image sur l’image existante.

Picsart Photo studio - capture 6

L’image de l’ibis peut être redimensionnée comme on le souhaite, et pivotée. On valide le tout et on obtient notre montage.

Picsart Photo studio - capture 7

Entendons-nous bien, l’application n’est pas parfaite. A mon goût il lui manque notamment la gestion des calques. Mais pour des montages bien faits, elle est très satisfaisante. Hormis la seconde, photo editor, aucune application gratuite ne permet autant de choses.

Niveaux : École | Collège | Lycée