• Questions - Suggestions

      Courriel : numeriques@ac-rouen.fr

      Suivez-nous sur Twitter :
      Logo Twitter

      Demande directe :


Madame Bompart, professeure d’histoire-géographie et EMC au collège Henri Dunant à Evreux, présente une utilisation pédagogique des cartes mentales :

Les élèves de 4es avaient déjà utilisé Mindomo ( application pour créer des cartes mentales) pour élaborer une fiche de révision en histoire.

Lors de cette séance de géographie, nous avons étudié une vidéo sur la ville de Détroit : j’ai prévenu les élèves qu’ensuite ils devraient réaliser une carte mentale à partir des informations de la vidéo qui serait évaluée.

Puis, ils ont fait leur carte mentale par groupe de deux. Pour cette carte mentale, ils devaient aussi sélectionner des images sur internet pour appuyer leur texte. Le travail terminé, Ils ont renommé leur carte mentale (sujet, classe, nom des élèves) dans le gestionnaire de fichiers. Ils ont ensuite envoyé sur ma tablette l’image de leur carte mentale (au format png) en utilisant l’application gratuite Dukto (application de gestion de fichier).

PNG - 89.1 ko

Lors d’une séance suivante, j’ai rendu ensuite à chaque élève sa carte mentale corrigée. Les connaissances à acquérir étaient moins complexes que pour la fiche de révision d’histoire : les élèves avaient pour la plupart sélectionné les bonnes informations. il y avait aussi moins d’erreurs dans la hiérarchisation des informations.

L’intérêt d’utiliser Mindomo dans cette séquence résidait bien dans le choix des images que feraient les élèves : certains ont non seulement pris des images d’Internet, mais aussi ajouté des icônes, joué sur la couleur de fond... tout cela très facilement avec Mindomo.
Nous avons après repris ensemble les différentes images choisies par les élèves.

Outre les points positifs déjà vus avec la séquence d’histoire, il est à noter que les élèves ont bien réussi les questions portant sur Détroit lors l’évaluation sommative sur l’ensemble du chapitre.

Mindomo a les défauts de ses qualités : simple d’utilisation, il comporte quelques limites. Il ne propose pas d’insérer des vidéos. Cependant, on peut ajouter un lien internet vers une vidéo.
De plus, par défaut, le nom du fichier est celui du sujet central... Donc, il faut passer par un gestionnaire de fichier pour le renommer avec le nom des élèves... Sinon, on se retrouve avec 26 fichiers nommés Détroit...
On ne peut pas non plus paramétrer le dossier où sont enregistrées les cartes mentales.
Dernier problème concernant les images importées d’Internet... Elles ne sont que sur la tablette où a travaillé l’élève : donc soit on finit sa carte en 1 heure ce qui tout à fait possible, soit, on prend soin de reprendre la même tablette pour finir la séquence suivante. Quand on le sait, ce problème n’en est plus un.

Vous pouvez retrouver les 2 tutoriels de Mindomo et Dukto sur le site du collège Henri Dunant

Mme Bompart-Patchine

Niveaux : Collège | Lycée